GAFA : la commissaire européenne à la concurrence frappe fort en estimant qu’ils contribuent à “détruire la démocratie”

GAFA : la commissaire européenne à la concurrence frappe fort en estimant qu’ils contribuent à “détruire la démocratie”

Margrethe Vestager, la Commissaire européenne à la concurrence depuis 2014 entretient sa réputation de bête noire de la silicon valley. En marge du Web summit de Lisbonne elle s’est exprimée sur les géants du web américains qu’elle a dans le viseur depuis longtemps au point d’être surnommée “madame anti-GAFA”.

La "dame de fer de Bruxelles" se bat sans failles pour faire payer aux GAFA les impôts auxquels ils ont échappés grâce aux montages fiscaux et aux avantages accordés par certains pays (Irlande, Luxembourg, etc.). Elle a notamment exigé que Amazon rembourse les 250 millions d’euros d’aides d’Etat accordés par le Luxembourg et soutient l’initiative française de réforme fiscale pour faire payer les impôts dans les pays où sont réalisés les bénéfices. “Il y a des questions techniques à régler mais ce que je peux vous dire, c’est que nous allons avancer comme un TGV car nous irons très vite” affirmait-elle en octobre dernier.

Ce jour, elle a déclaré que les entreprises qui adoptent “des comportements de concurrence déloyale” ne font que “détruire la démocratie” en abusant de leur position dominante rapportent Les Echos.

Face à des entreprises qui font régner “la loi de la jungle” elle martèle qu’il “est nécessaire d’intervenir” pour maintenir une concurrence loyale même dans le cadre du marché libre. Selon elle c’est le cocktail explosif “d’avidité, de peur et de pouvoir” qui met en danger notre modèle de démocratie. “Nous devons faire revenir notre démocratie et la renouveler parce que la société, c’est d’abord des gens, pas des technologies” a-t-elle conclu.