30% de Numéricable à Vendre

Le fond Cinven, qui possède 70% de Numéricable souhaite vendre la moitié de sa participation soit 35%. La mise à prix de ces 35% approcherait 2 milliards d’euros, ce qui valorise le câblo-opérateur à prés de 6 milliards (pour 3,4 millions de clients à un service de télévision, 700 000 abonnés à un service Internet et 450 000 abonnés à un service téléphonique)

« Les prochaines acquisitions seront importantes, entre 3 et 20 milliards, il est donc utile d’élargir le tour de table en faisant entrer un autre gros mammouth à côté de Cinven, poursuit-il. Pour Cinven, qui est entré il y a deux ans, c’est aussi un moyen de continuer à nos côtés tout en réduisant son exposition. » explique Patrick Drahi, président du fonds luxembourgeois Altice qui détient le solde de 30 % d’Ypso, holding coiffant Numericable.

Mais une autre source proche du dossier donne une version moins positive de la reconfiguration du capital de Numericable, affirmant que « Cinven n’y croit plus. L’activité est survalorisée et il n’y a plus de croissance ». CM-CIC Securities note aussi que les perspectives du câblo-opérateur ne sont pas très séduisantes, ce dernier étant confronté à la concurrence de la TV sur ADSL ainsi qu’au déploiement de la fibre optique. Sans compter que le régulateur veut l’obliger à partager une partie de ses infrastructures !

Lire l’article du Figaro