Télécoms : dans un marché boursier en berne Iliad/Free et Bouygues tirent leur épingle du jeu

Télécoms : dans un marché boursier en berne Iliad/Free et Bouygues tirent leur épingle du jeu

Les cours en bourse des opérateurs de télécommunications européens s’inscrivent en sous-performance voire dans une tendance baissière. Macquarie a d’ailleurs dégradé sa recommandation de « neutre » à « sous-performance" pour Iliad. En cause, la frilosité des analystes et investisseurs face aux lourds investissements à venir pour développer les technologies permettant la montée en débit sur leurs réseaux.

L’action d’Orange a perdu 4% cette année et reste en sous-performance par rapport au CAC 40 sur 3 et 5 ans. En effet sur ces périodes le CAC 40 s’apprécie de 35% et 53% là où Orange ne fait que 28% et 42%.
 
Tous les opérateurs de télécommunications sont logés à la même enseigne sur le marché européen. Ainsi par rapport au 1 janvier 2017 :
  • Altice recule de 7,7%
  • même constat pour l’opérateur historique italien qui perd 9,3%
  • l’espagnol Telefonica enregistre un recul de -1,2%.
Bouygues et Iliad se distinguent quant à eux avec respectivement +18% et +20%. La hausse pour Bouygues s’explique en partie à cause de ses autres secteurs d’activités comme le BTP.
 
 
A plus grande échelle, une comparaison sur 3 ans permet de constater une hausse pour Altice, Iliad et Bouygues : +60% pour l’opérateur de Patrick Drahi, +58% pour Bouygues et +24% pour celui de Xavier Niel. Les autres opérateurs européens reculent : Telecom Italia -3,4%, Telefonica, -16%. 
 
Il semblerait que cette tendance baissière soit le reflet de l’inquiétude des analystes quant aux investissements massifs que vont devoir prendre à leur charge les opérateurs pour déployer la fibre et la future 5G en Europe alors que la concurrence accrue les pousse déjà à baisser leur marges. 
 
 
source : Le Figaro