Orange Bank : Free et SFR vont-ils emboîter le pas ?

Orange Bank : Free et SFR vont-ils emboîter le pas ?

Avec le lancement de sa banque mobile le 2 novembre prochain, Orange deviendra de facto le premier opérateur télécoms français à se lancer dans l’aventure.

Un statut de pionnier que Stéphane Richard a mis en exergue dans une interview accordée aux Echos. Interrogé sur la possibilité que ses rivaux suivent ses traces, le PDG a répondu que "deux autres opérateurs ont néanmoins montré des marques d’intérêt pour la banque. Free a déposé un brevet sur le nom « Freebank ». Quant à SFR, il a déposé une demande d’agrément auprès de la Banque centrale européenne et souhaiterait à son tour lancer une banque d’ici à 2019."

De son côté, Free ne ferme pas la porte à cette éventualité même si ce n’est pas sa priorité à l’heure actuelle, l’en a attesté Thomas Reynaud, le Directeur financier d’Iliad en mars dernier lors de la présentation des résultats du groupe pour l’année 2016 : "Nous avons été approchés par des banques françaises et européennes qui nous ont demandé de mettre à disposition notre marque pour déployer des services bancaires" a t-il déclaré. Pour autant, Iliad n’y a pas répondu favorablement. "On a échangé, on a écouté et on a décidé de rester maître de notre destin et de notre marque de la protéger y compris dans le domaine bancaire et si un jour on devait se lancer dans les services bancaires on devrait être fidèle à nos valeurs : simplicité, innovation et prix attractifs mais ce n’est pas notre priorité d’aujourd’hui.» a t-il enfin conclu. Pour rappel, la marque FreeBank a été déposée par Iliad à l’INPI dès juin 2000 et renouvelée en 2010 sans limitation.

S’agissant d’Altice, c’est aujourd’hui une certitude, les services bancaires seront le futur champ de bataille des opérateurs télécoms. Le groupe a déposé une demande d’agrément au près de la Banque centrale européenne (BCE) afin de faire naître Altice Bank, une marque déposée dès octobre 2016 par Patrick Drahi lui-même et sa holding personnelle Next. La BCE devait rendre son avis sur la demande de licence bancaire avant la fin des vacances d’été. En cas d’accord, Altice Bank pourrait ainsi profiter d’un réseau d’environ 600 boutiques en France et 1200 en Europe afin d’implanter ses futures offres. Lancement attendu d’ici fin 2019, probablement en solo.