Une nouvelle chaîne de télévision dédiée à l’esport arrivera bientôt sur les box

Une nouvelle chaîne de télévision dédiée à l’esport arrivera bientôt sur les box

Webedia est une entreprise spécialisée dans les médias en ligne. L’entreprise préparerait le lancement d’une chaîne de télé consacrée au sport électronique. Le groupe alimente déjà des chaînes telles que L’Equipe ainsi que beIN Sports en leurs fournissant certains programmes télévisés. Cette nouvelle chaîne se nommera « ES1 » et sera proposée via différentes offres des opérateurs du câble et satellite. Le dossier est en attente de la validation du CSA. Cette chaîne spécialisée devrait donc être accessible prochainement sur la Freebox.

L’esport est un secteur grandissant depuis plusieurs années. D’après plusieurs études, 1,5 million de Français sont adeptes du sport électronique. En Chine, le sport électronique a pris une telle ampleur que ce dernier a désormais été ajoutée aux Jeux asiatiques de 2022.

En août, au cours d’une interview à l’Associated Press, Tony Estanguet le coprésident du comité de candidature Paris 2024 a exprimé son opinion favorable quant à la venue de certains jeux vidéo dans le programme des Jeux olympique.

L’expansion de l’esport dans le monde

Le sport électronique a vu le jour vers la fin des années 90, en Corée du Sud. Dans ce pays, de grands tournois sont organisés dans l’enceinte de stades accueillant des millions de spectateurs sur des jeux tels que League of Legends ou encore Starcraft. Ces évènements rassemblant les meilleurs joueurs mondiaux, beaucoup de moyens sont déployés afin de les organisés et de les retransmettre. Ils attirent aussi de multiples sponsors et génèrent de la publicité.

Le phénomène prend beaucoup d’importance même sur d’autres continents. Depuis 2013, sur le jeu Counter-Strike Global Offensive par exemple, de nombreux tournois avec d’importants « cashprice » (de 250 000 à 1 000 000$) appelés « Majors » ont lieux notamment en Suède, Pologne, Allemagne, Etats-Unis ou encore Roumanie.

D’après une étude du cabinet Deloitte pour le ministère de l’Economie français, le sport électronique aurait rapporté à lui seul près de 500 millions de dollars (plus de 470 millions d’euros) de chiffre d’affaires mondial en 2016. 

Source  : lejdd.fr