Tuto foireux : comment détruire une voie romaine en posant de la fibre optique

Tuto foireux : comment détruire une voie romaine en posant de la fibre optique

© France 3 Auvergne – Fabien Gandilhon

Dur, dur la rentrée dans la fibre en Auvergne-Rhône-Alpes. Des travaux de déploiement de la fibre optique ont détruit une partie de la voie romaine sur la commune d’Orcines.

Ce site d’intérêt archéologique a été éventré sur toute sa longueur par une tranchée destinée à délivrer la fibre optique à la commune d’Orcines et au-delà. Seul les 500 derniers mètres sont intacts. Les pelleteuses ont été stoppées au bout d’une semaine par une représentante de la Direction Régionale des Affaires Culturelles qui s’est rendue sur place sur signalement des riverains. Un ingénieur du service régional archéologique témoigne pour France 3 Auvergne “On est sur une voie dite "romaine", on ne fait pas de travaux sur un site archéologique connu comme celui-ci sans avoir préalablement informé la DRAC.”

Il pourrait y avoir destruction de site archéologique

Aucun sondage n’a été réalisé sur cette portion de la voie romaine donc personne ne peut affirmer avec certitude qu’il s’agissait bel et bien d’une voie romaine. Mais "elle est sur le tracé de la voie d’Agrippa qui relie la capitale des Gaules (Lyon) à la capitale de l’Aquitaine (Saintes) en passant par Augustonemetum, la capitale des Arvernes" et d’autres vestiges ont été découverts à proximité.

Les travaux avaient été autorisés par Clermont Auvergne Métropole ainsi que le maire d’Orcines. Considérant que deux chantiers d’installation d’autres réseaux (assainissement et téléphonie classique) avaient été réalisés par le passé sur ce même chemin Clermont Auvergne Métropole a autorisé ces travaux en toute bonne foi. L’établissement public a autorisé une entreprise à venir réaliser ce chantier pour le compte de SFR-Numéricable. Tous les acteurs de ce dossier reconnaissent qu’il y a eu un problème de communication. Mais certains riverains ne décolèrent pas et le disent au micro de France3 "comme Je suis en colère ! Maintenant, ça sera impossible de remettre la voie en état et les pavés dans leur état d’origine … C’est détruit, c’est détruit …".

Sur le site de Clermont Auvergne Métropole nous pouvions lire sur une page supprimée depuis :

Clermont Auvergne Métropole est actuellement en dialogue avec la DRAC ; les deux structures sont en pourparler pour relancer les travaux. De son côté l’entreprise réalisant ce chantier a vocation à remettre en état le site à l’identique une fois le réseau de fibres optiques installé. Cela avait été le cas par le passé pour les deux précédentes installations de réseaux.

 


La voie romaine entre Orcines et Chamalières éventrée pour poser une fibre optique

 source : France3 Auvergne