Clin d’oeil : Le jour où Xavier Niel a posé un million d’euros sur la table pour “Lunettes pour Tous”

Clin d’oeil : Le jour où Xavier Niel a posé un million d’euros sur la table pour “Lunettes pour Tous”



Osez, osez !

Nul besoin de lunettes pour constater qu’aujourd’hui est un grand jour pour Xavier Niel, il fête ses 50 ans. Une carrière sous le signe de l’audace, de la révolution notamment dans les télécoms et de l’investissement. En parlant de bagou, le mensuel Management a interviewé dans le cadre d’un dossier sur le culot, Paul Morlet, le fondateur de Lunettes pour Tous qui est revenu sur les prémices de son concept à savoir vendre des lunettes à 10 euros, prêtes en 10 minutes. Si l’on sait seulement depuis l’année dernière et ce officiellement que Xavier Niel a investi dans cette start-up parisienne, on sait désormais que c’est le patron de Free qui a poussé Paul Morlet, alors à la tête de Lulu Frenchie, à voir plus loin que les lunettes publicitaires : « C’est lui (Xavier Niel) qui m’a suggéré de m’intéresser aux lunettes de vue. Lulu Frenchie, c’était sympa, mais tout le monde nous imitait et je ne voyais pas la suite. Je me posais des questions ». Très vite lui vient l’idée de Lunettes pour Tous qu’il soumet à Xavier Niel : "Cinq mois plus tard, un e-mail : ’On la monte, cette boîte ?". Xavier Niel a posé un 1 million d’euros sur la table, se remémore Paul Morlet. On connaît désormais le montant de l’investissement.

 

Invité en mars dernier à intervenir devant des lycéens au sein de l’Université de Créteil, Xavier Niel a d’ailleurs fait allusion à ce concept qui cartonne en répondant à cette question, « est-ce que pour réussir, on doit forcément inventer quelque chose ? Sa réponse, :« Non, vous savez quelqu’un a décidé de vendre des lunettes à 10€ au lieu de 500 qu’on propose dans les boutiques classiques. Il a ouvert un seul magasin à Paris et il représente aujourd’hui 3% du marché global. Il n’a rien inventé mais moi j’ai pu en acheter trente paires. »