Le clone de T411 a le vent en poupe

Le clone de T411 a le vent en poupe

Les autorités française et suédoise en faisant fermer le site de téléchargement T411 lors d’une opération conjointe ont tranché une tête de l’hydre. Mais il ne s’agissait pas de la tête immortelle du monstre humide, une série de clones a donc fleuri sur le net donnant naissance à la saga pirate de l’été. Une de ces têtes compte désormais 150 000 paires d’yeux.

Fin juin la saisie des serveurs et l’arrestation des supposés administrateurs et modérateurs du plus populaire des trackers français qui réunissait des centaines de millions de membres ont conduit à la fermeture du site. Elle a eu l’effet d’un séisme pour ses utilisateurs.

La communauté de passionnés ne s’est pas laissée abattre et après confirmation de l’opération des forces de police elle s’est scindée en plusieurs groupes qui se sont mis au travail. Au bout de quelques semaines ils ont donné naissance chacun à un clone du feu T411. Certains d’entre eux n’ont pas survécu, mais deux sites se sont détachés du lot : yggtorrent et t411.si. Le deuxième qui se pose en véritable héritier de t411 se porte visiblement assez bien. 

Le plus abouti de tous les clones t411.si a trouvé un rythme de croisière assez rapide après avoir essuyé de vives critiques, plusieurs vagues de mise à jour se sont succédées avec une nouvelle version du site dès le 14 août dernier apportant des options supplémentaires et une nouvelle interface plus épurée et minimaliste. Des systèmes visant à favoriser et stimuler l’échange entre les utilisateurs ont également été mis en place.

Tous ces efforts semblent payer puisque l’équipe a déclaré avoir dépassé la barre des 150 000 comptes utilisateurs créés pour un catalogue de près de 50 000 torrents. Évidemment nous sommes bien loin des statistiques de l’original, mais cela démontre au moins que les pirates ont toujours plus d’un tour dans leur sac et que la guerre lancée par les autorités n’est pas encore gagnée.