Free Mobile : polémique à propos des numéros spéciaux appelés depuis l’étranger

Free Mobile : polémique à propos des numéros spéciaux appelés depuis l’étranger

 
Free Mobile a été le premier opérateur à inclure les communications depuis un pays étranger, c’était le Portugal et c’était en 2013. Depuis l’opérateur a fait évoluer son offre et a supprimé les frais d’itinérance en Europe avant même qu’il y soit obligé, le 15 juin dernier. Les abonnés Free Mobile peuvent ainsi utiliser leur forfait dans tous les pays de l’UE (et même les Etats Unis, le canada, l’Australie, etc.) comme en France, et il disposent d’une enveloppe dédiée de 25Go de data par mois à utiliser dans ces pays.
 
Mais l’UFC-Que Choisir rapporte que les numéros spéciaux, commençant par 08, ne sont pas inclus et sont facturés hors forfait et au prix fort, lorsqu’ils sont appelés depuis un autre pays de l’Union Européenne. L’association de consommateur rapporte l’exemple d’un abonné qui a appelé un numéro français commençant par 0809 depuis l’Estonie. Les deux appels, d’une durée totale de 12 minutes et 6 secondes, lui seront facturés 28,47 €.
 
Et effectivement, lorsque l’on consulte la brochure tarifaire de Free Mobile, tous les numéros spéciaux commençant par 08 (qu’il s’agisse d’un numéro gratuit commençant par 0800 à 0805, d’un numéro au tarif local de 0806 à 0809 ou d’un numéro surtaxé en 081X, 082X ou 089X), sont facturés 2,19€ depuis l’étranger. 
 
L’UFC-Que Choisir a contacté Free pour avoir des explications et ce dernier a expliqué que « le nouveau règlement sur le roaming ne s’applique qu’aux numéros interpersonnels (c’est-à-dire mettant en relation deux individus) et que les appels vers les numéros spéciaux ne sont pas concernés par la réforme entrée en vigueur le 15 juin dernier »
 
Mais selon l’ARCEP, que l’association de consommateurs a également contacté, « les appels vers les numéros spéciaux entraient bien dans le cadre de la réglementation européenne sur le roaming ». D’ailleurs c’est ce que font Orange et SFR qui facturent ces numéros spéciaux au même tarif que s’il étaient passés en France.
 
L’UFC – Que Choisir met donc en garde les abonnés Free Mobile qui voudraient appeler ces numéros spéciaux depuis un autre pays européen, car cela peut leur coûter cher.