France Télécom condamné par le conseil de la concurrence

France Télécom condamné par le conseil de la concurrence

<>

De janvier 2001 à la fin du 1er semestre 2002, France Télécom a mis en œuvre des pratiques de discrimination et de dénigrement à l’encontre des concurrents de sa filiale Wanadoo. France Télécom a favorisé la commercialisation des services d’accès à internet par ADSL de sa filiale au détriment du développement des FAI concurrents :

  • En invitant ses agents commerciaux à dénigrer les FAI concurrents de sa filiale Wanadoo.
  • En utilisant des données qu’elle seule détenait en tant que propriétaire et exploitant de la boucle locale
  • en mettant à la disposition des FAI alternatifs (et de leurs distributeurs) des informations relatives à l’éligibilité des lignes à l’ADSL moins actualisées et moins précises que celles dont disposaient les agents commerciaux de France Télécom

Rappelons qu’une autre action est en cours à l’encontre de France Télécom. L’action intentée par Iliad (maison mère de Free), concerne les pratiques de France Télécom dans le haut débit et pour lesquelles Iliad a demandé 500 millions d’euros.