L’Arcep prône plus de transparence sur le fixe et planche sur un réseau de cartographies de haute précision

L’Arcep prône plus de transparence sur le fixe et planche sur un réseau de cartographies de haute précision

Bientôt la fin du flou autour des dates de déploiement du haut et très haut débit pour les Français. 

Le régulateur souhaite plus de transparence sur les réseaux fixes, l’a martelé Martine Lombard, membre du collège de l’Arcep, mercredi au Sénat lors d’une audition sur la couverture numérique du territoire. Pour ce faire, la police des télécoms compte « faire un peu l’équivalent pour les réseaux fixes de ce que nous avons fait pour les cartes de couverture mobile, il faut que à terme chaque citoyen puisse savoir là où il habite, de quel débit il dispose exactement et puis aussi qu’il sache à quelle date, par qui et selon quel débit, il bénéficiera de nouveaux déploiements. » Ainsi avec l’aide du gouvernement, l’Arcep compte obtenir quelques instruments complémentaires afin de mettre au point «un réseau de cartographies sur le fixe qui permettra une application du genre monréseaufixe.fr sur le modèle de monréseaumobile.fr. »