Canal+ veut diffuser les films 6 mois après leur sortie pour résister face à Netflix et Amazon

Canal+ veut diffuser les films 6 mois après leur sortie pour résister face à Netflix et Amazon

Dans une interview au Journal du Dimanche Maxime Saada, le directeur général du groupe Canal+ a présenté les objectifs de la chaîne pour la rentrée. Il a interpellé le gouvernement sur la chronologie des médias en demandant à ce que la première diffusion après la sortie en salles soit ramené de 10 à 6 mois.

Canal+ tente par tous les moyens de juguler la perte d’abonnés à laquelle la chaîne fait face depuis plusieurs années. Le 2 juillet dans un entretien au JDD, Maxime Saada demande la révision de la chronologie des médias au gouvernement comme une mesure pour aider sa chaîne à remonter la pente et atteindre son objectif qui est de passer de 5 à 10 millions d’abonnés.

La chronologie des médias impose un délai qui doit être respecté entre la sortie en salle d’un film en France et la première diffusion à la télévision.Ce délai à compter de la date de sortie nationale en salle est de 10 mois pour les services de cinéma de premières diffusions qui ont conclu un accord avec les organisations professionnelles du cinéma.

Arguant de la concurrence de Netflix et Amazon ainsi que du piratage qui ferait perdre selon lui 500 000 abonnés au groupe défini comme “premier soutien de la création française”, Maxime Saada demande “que l’on ramène le délai actuel de diffusion des films sur Canal+ de dix mois à six mois après la sortie en salles.” Pour appuyer sa requête Maxime Saada joue la carte de la vertu en déclarant “également que les acteurs vertueux du paysage audiovisuel français, qui payent leurs impôts en France, qui respectent les quotas, bénéficient d’avancées notables”.

Pour rappel voici la chronologie des médias dans son état actuel :