Smartphones : Les mises à jour bientôt réglementées par une loi européenne

Smartphones : Les mises à jour bientôt réglementées par une loi européenne
 
Aujourd’hui, les mises à jour sur smartphones sont fréquentes, cependant, elles ne sont pas bénéfiques dans tous les cas. Elles peuvent transformer un smartphone fonctionnel vieillissant en un appareil obsolète en raison d’une mise à jour nécessitant trop de ressources pour permettre à ce dernier de fonctionner correctement. Ce qui incite l’utilisateur à racheter un nouveau terminal. Un rapport transmis au Parlement européen veut obliger Apple et ses concurrents à ne pas forcer les mises à jour et à mieux informer leurs clients.
 
Une pétition contre Apple qui a déjà récolté 300 000 signatures, a été lancée afin de stopper les mises à jour obligatoires qui rendent les smartphones obsolètes. Cela forcerait Apple et ses homologues à changer de stratégie commerciale et mieux informer leurs clients.
 
Un rapport « sur une durée de vie plus longue des produits : avantages pour les consommateurs et les entreprises » sera voté par des parlementaires ce mardi 4 juillet. Rédigé par le député européen Pascal Durant, ce dernier traite des difficultés à réparer certains produits mais aussi des mises à jour qui rendent les appareils inutilisables.
Le député suggère « que les mises à jour logicielles essentielles soient réversibles et accompagnées d’informations sur leurs conséquences sur le fonctionnement de l’appareil, et que les nouveaux logiciels essentiels soient compatibles avec les logiciels de génération antérieure » ce qui concernerait tous les fabricants.
 
« Apple vous oblige à faire des mises à jour, avec des messages d’avertissement qui reviennent régulièrement » précise Pascal Durant.
 
Un rapport qui pourrait changer la donne
 
Un manque d’information envers les utilisateurs d’après l’élu. Les mises à jour logicielles sont importantes mais les usagers devraient être informés de ce qui concerne la sécurité et de ce qui relève du commercial.
 
Ce rapport incite les fabricants à "apporter des informations claires sur la compatibilité des mises à jour et mises à niveau des logiciels". Du côté des smartphones, le problème se révèle être un peu plus complexe à cause de la distribution par opérateur retardant parfois le lancement des mises à jour. Le texte cite aussi une obligation de support logiciel. 
 
Suite à ce rapport, le parlement européen risque d’ouvrir un débat qui pourrait donner naissance à une nouvelle directive européenne et par la suite à une nouvelle loi nationale.
 
Source  : BFMtv.com