Le lancement d’Orange Bank finalement retardé

Orange veut prolonger ses tests afin d’éviter toute mésaventure.

Initialement prévu le 6 juillet prochain, le lancement grand public d’Orange Bank a été repoussé à la fin de l’été, a informé le PDG de l’opérateur historique dans les lignes de Paris Match : « J’ai décidé de prolonger la phase de test. Nous allons prendre le temps nécessaire, car nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir le moindre bug. »

Cette décision s’explique par le souhait du groupe de ne pas fauter au vu de la complexité de la mise en place de ce service, unique et nouveau : « Nous serons les seuls à proposer une offre à la fois physique – avec 1 000 personnes dans 140 boutiques – et digitale, très simple dans son utilisation », a tenu à préciser Stéphane Richard, estimant qu’avec « le changement de modèle des banques de détail et les évolutions réglementaires, développer une appli comprenant tous les services bancaires classiques est devenu possible. Mais pas question d’écorner le capital de confiance de la marque Orange, faute d’essais suffisamment aboutis. » 

Pour rappel, l’objectif d’Orange Bank est de « conquérir deux millions de clients sur 10 ans, c’est ambitieux sans être délirant», avait déclaré Stéphane Richard lors des résultats trimestriels du groupe. Si les nouveaux clients pourront de manière plus traditionnelle, se rendre dans l’une des 140 boutiques du réseau, ils auront surtout la possibilité d’ouvrir un compte via leur smartphone, « sans justificatifs papier, simplement, en les photographiant ». Il leur sera possible de payer sans mobile et sans contact avec une carte contrôlable via leur smartphone. Cette dernière ne sera pas payante, ni les frais de tenue de compte. Sans oublier, qu’aucunes conditions de revenus ne seront exigées aux clients, comme l’a annoncé lors du Show Hello, le pdg du groupe.

 

 

Source : Paris Match