4G fixe : Emmanuel Macron et les industriels des RIP sur la même longueur d’onde et ensuite ?

4G fixe : Emmanuel Macron et les industriels des RIP sur la même longueur d’onde et ensuite ?

Etienne Dugas, président de la FIRIP et Emmanuel Macron

En visite la semaine dernière dans le Limousin, le président de la République ne s’est pas voilé la face estimant que la fibre partout est utopique à court terme, privilégiant alors une solution alternative, la 4G Fixe. A cette déclaration la FIRIP dit oui et veut plus de précisions.

« On ne la mettra pas partout jusqu’au dernier kilomètre dans le dernier hameau », a déclaré précisément Emmanuel Macron au sujet de la fibre, lui préférant "une solution mixte mariant fibre et 4G à bon niveau partout". De quoi également réjouir la fédération des industriels des réseaux d’initiative publique qui ne cesse de militer pour trouver une véritable alternative, fiable et économique, pour les zones où la fibre optique n’est pas envisageable à court terme. "La 4G fixe constitue une de ces solutions", rappelle aujourd’hui l’intéressée qui "défend cette position et cette technologie depuis plus de 18 mois à travers la mise en place d’expérimentations et un effort pédagogique permanent sur le sujet".

Visiblement on ne peut plus ravie des déclarations du chef de l’Etat, la FIRIP veut aller plus loin et invite le gouvernement à venir conclure son colloque, le 4 juillet prochain, dédié précisément à cet enjeu  : « 4G fixe et satellite : des solutions pour le THD en milieu rural ».

« Nous prévoyons la présentation d’une étude sur la place des solutions alternatives dans le cadre de l’aménagement numérique du territoire en THD, réalisée par l’Idate et le CNES, puis une table-ronde avec des acteurs majeurs du secteur. Aussi, nous invitons un représentant du Gouvernement à venir conclure ce colloque, en précisant les modalités concrètes, et notamment de financement, qu’il souhaite accorder à la 4G fixe dans ce cadre » explique Etienne Dugas, Président de la FIRIP. En espérant qu’au delà des mots, le gouvernement possède un plan bien ficelé et des modalités de financement suffisantes pour désenclaver une bonne fois pour toute les territoires isolés ou laissés-pour-compte.

Pour rappel, la 4G fixe, est une technologie différente de la 4G mobile des opérateurs nationaux qui permet en effet d’accéder au THD de manière pérenne pour les territoires enclavés, avec des délais de déploiement de 12 mois en moyenne.