Le rapprochement Orange, Vivendi, Telecom Italia “est une fiction” pour Stéphane Richard

Dans un entretien au JDD, Stéphane Richard, PDG d’Orange s’est exprimé, entre autre, sur la consolidation du marché des télécoms et la 5G. Il confirme également que l’idée de construire un groupe unifié avec Vivendi et Telecom Italia n’a plus de sens actuellement.
 
Consolidation 
Interrogé sur la consolidation du marché des télécoms à trois, l’ardent défenseur de cette solution s’est rendu à l’évidence : "les conditions ne sont pas réunies. Il y a trop de défiance entre les acteurs, en particulier entre Bouygues et Free."
 
5G
La 5G, "c’est l’avenir et un réseau indispensable pour Orange", qui compte se positionner dans l’écosystème de l’internet des objets et dans les services financiers.
 
Vivendi-Orange
Enfin, il s’explique ainsi sur l’évocation d’un rapprochement avec Vivendi : “L’essentiel de la valeur de Vivendi, c’est Universal. Il n’y a que des bouts de Vivendi qui pourraient théoriquement nous intéresser, Canal+ et Telecom Italia.” Il poursuit en précisant que l’entrée au capital de Canal+ ou le rachat éventuel de Telecom Italia ne sont pas envisageables actuellement car le groupe est concentré sur d’autres objectifs plus générateurs de croissance comme la banque ou la cybersécurité. 
 
Canal+
Par ailleurs, il annonce être prêt à “faire beaucoup plus” que les accords de distribution conclus avec Canal+. Orange qui compte produire toujours plus de séries originales et de films est donc prêt à mettre en place des partenariats pour contribuer à aider la chaîne cryptée à juguler les pertes d’abonnés et de droits sportifs.