Free annonce conforter sa place de premier opérateur alternatif sur le Haut Débit et Très Haut Débit

Free annonce conforter sa place de premier opérateur alternatif sur le Haut Débit et Très Haut Débit

Iliad vient d’annoncer ses résultats pour le 1er trimestre 2017 sur le mobile mais aussi sur le fixe. Première constatation, la base d’abonnés Haut Débit et Très Haut débit progresse de 66 000 nouveaux abonnés, soit une part de marché de 35% des recrutements nets du marché. Au 31 mars 2017, le groupe compte ainsi près de 6,5 millions d’abonnés fixes et annonce conforter « sa place de premier opérateur alternatif Haut Débit et Très Haut Débit fixe ».

Coup de booster sur la fibre

En phase avec ses objectifs, le groupe a accéléré ses raccordements fibre, en engrangeant 59 000 nouveaux abonnés sur le trimestre, ce qui porte sa base d’abonnés FTTH à 369 000. Parallèlement, lIliad annonce poursuivre « ses efforts de déploiement, avec 400 000 nouvelles prises raccordables en FTTH sur le trimestre ». Free est ainsi le deuxième opérateur FTTH en France.

 

 

Pour rappel les objectifs de Free sur le fixe sont  :

-  Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme 

-  Une hausse de la base d’abonnés FTTH de plus de 200 000 abonnés en 2017, puis de 300 000 à 500 000 abonnés par an sur le moyen terme 

-  9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 

-  20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.

 

Free explique enfin que « dans un contexte concurrentiel et fortement promotionnel, le Groupe conserve une part de marché des recrutements nets supérieure à sa part de marché, bénéficiant de la différenciation de ses offres avec le lancement fin 2016 de la nouvelle offre Freebox Révolution avec TV by CANAL Panorama, de l’enrichissement de ses offres avec la commercialisation de nouveaux bouquets TV ethniques » ou encore d’une offre promotionnelle effectuée sur le premier trimestre.