“Google Assistant” l’assistant intelligent de Google débarque maintenant en français sur mobile

“Google Assistant” l’assistant intelligent de Google débarque maintenant en français sur mobile

L’application de messagerie conçue par Google « Allo » est maintenant disponible en français, il en va de même pour son intelligence artificielle « Google Assistant » ce qui pourrait lui ouvrir la voie pour équiper d’autres objets connectés.

L’application de messagerie développée par Google sortie en septembre dernier est maintenant disponible en français. Le logiciel mobile inclut une intelligence artificielle le « Google Assistant » capable de dialoguer avec l’utilisateur, mais aussi de lui fournir des informations nécessaires dans une conversation en fonction de ses messages reçus et envoyés ainsi que de répondre à ses questions.
 
L’assistant intelligent de Google n’est disponible en français que via l’application « Allo ». Précédemment annoncée sur les mobiles de la gamme Pixel, sur les montres connectées sous Android Wear 2.0 ou plus, sur les systèmes Android TV 6.0 ou plus (on espère donc un jour sur Freebox Mini 4K) ainsi que sur l’enceinte intelligente « Google Home », l’IA de Google devrait s’adapter au français sur ces différents supports.
 
« Allo » est une application de messagerie pour mobile de la même trempe que « Whatsapp » ou encore « Messenger ». Son objectif premier est de permettre d’envoyer des messages à ses contacts. L’assistant intelligent de Google peut analyser des conversations en temps réel et proposer des suggestions. Si un contact demande à un utilisateur « Veux-tu manger des tacos ce soir ? » l’assistant lui conseillera alors les meilleurs restaurants mexicains et les plus proches en fonction de sa localisation. Le logiciel comprend le contexte et le retient, il se sert des milliards de données disponibles sur le moteur de recherche en plus de l’analyse des messages de l’usager.
 
Présenté l’année dernière, « Google Assistant » va à l’encontre du chiffrement d’informations, c’est pourquoi il a été contesté par des défenseurs de la vie privée. En effet, l’assistant virtuel intelligent doit pouvoir accéder aux données de l’utilisateur afin de trouver des suggestions. Les messages transférés via l’application « Allo » sont conservés dans les serveurs de Google pour être analyser à moins que l’usager ne les supprime au préalable. L’application propose néanmoins un mode incognito (désactivé par défaut) qui chiffrera les échanges.
 
Source : LeFigaro.fr