Xaphir, un moteur de recherche français qui veut se mesurer à Google

Xaphir, un moteur de recherche français qui veut se mesurer à Google

Après Qwant, voici Xaphir, le moteur de recherche français qui compte tenir la dragée haute à Google. Son objectif, se hisser dans le top 5 mondial d’ici 2020 en misant sur la viralité et sur un système de recherche novateur.

Au jeu des comparaisons, seule son interface s’assimile à celle de Google, pour le reste, les différences sont notables. Xaphir ne repose en effet pas sur la même logique de classement des pages de son index que la majorité de ses concurrents. Si Google ou Bing utilisent un système de PageRank qui vise par une combinaison d’indicateurs et de critères à établir un classement par popularité, les trois maîtres-mots de Xaphir sont « impartialité, diversité et universalité ». Son système de recherche considère les pages comme égales et ne tend aucunement à « enfermer l’utilisateur dans une bulle de la connaissance » comme le ferait Google, informe au quotidien Le Monde, Eric Mathieu, son fondateur.

En clair, l’utilisateur tape un mot-clef et en fonction des résultats qui s’affichent sous forme de vignettes, il peut à sa guise choisir grâce à deux boutons d’intégrer ou d’exclure une page de sa recherche afin d’affiner sa requête. Ce nouveau moteur de recherche indexe également les contenus multimédias et à l’avenir, les données géographiques. Intéressant et malin, Xaphir devra sans doute évoluer davantage notamment en terme de pertinence si il veut venir se mêler à la bagarre au niveau mondial et dans un marché ou pléthore de concurrents s’agitent. Lancé fin mars, ce dernier a réussi à lever un peu moins de 10 millions , en particulier par le biais de plusieurs dispositifs publics.