Reportage vidéo : l’installation d’un nouveau site multi-opérateurs par Free, Bouygues, Orange et SFR change la vie des habitants

Reportage vidéo : l’installation d’un nouveau site multi-opérateurs par Free, Bouygues, Orange et SFR change la vie des habitants

 
En mai 2015, Free, Orange, SFR et Bouygues, signaient un accord pour pour couvrir les zones blanches. Cela concerne 171 communes rurales dépourvues de toute couverture mobile, que ce soit 2G ou 3G, que les quatre opérateurs mobiles devaient couvrir les centres-bourgs en internet mobile pour la fin 2016. La loi définit aussi un calendrier pour la couverture en 3G de 3.600 communes identifiées.

Le 13 avril 2017 dernier, les opérateurs de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR ont inauguré, à Tréminis, en Isère, un site multi-opérateurs dans le cadre du programme de couverture des zones blanches. Ce site desservira la commune de Tréminis (180 habitants), avec des débits théoriques maximum de 3,6 Mb/s. Il a été mutualisé de manière volontaire par les opérateurs.

A cette occasion, la Fédération Française des Télécom a réalisé un reportage qui montre ce qu’apporte cette mutualisation

Au 28 février 2017, ce sont déjà 2818 communes du programme « Zones blanches – centres-bourgs » (parmi lesquelles 958 communes de montagne) qui bénéficient de l’internet mobile de manière mutualisée par au moins trois opérateurs dont 1064 communes couvertes durant l’année 2016. Selon un rythme de déploiement qui s’accélère, 764 nouvelles communes du programme « ZonesBlanches centres-bourg » disposeront de l’internet mobile d’ici juillet 2017 dans les mêmes conditions, sous réserve pour certaines de la mise à disposition de l’infrastructure par la collectivité.

Le programme « Zones Blanches – centres-bourgs » équivaut, certes, à la couverture d’environ 1% de la population mais correspond surtout à une surface du territoire de plus de 7%, soit une surface presque équivalente à celle des Pays-Bas.