Baromètre Internet mobile 1er trimestre 2017 : Free 1er sur la 4G et à la traîne sur la 3G, SFR crée l’exploit

Baromètre Internet mobile 1er trimestre 2017 : Free 1er sur la 4G et à la traîne sur la 3G, SFR crée l’exploit

nPerf, l’application mobile qui permet d’évaluer la qualité de sa connexion mobile 2G/3G/4G/Wi-Fi en effectuant un test de débit, de navigation et de streaming vidéo, a dévoilé les résultats de son baromètre des connexions internet mobiles pour le premier trimestre 2017.

Sur cette période, les utilisateurs nPerf ont réalisé 299 550 tests de connexions mobiles répartis comme suit après filtrage : 246 650 tests de débit, 84 368 tests de navigation et 80 382 tests de streaming.

 

 

L’analyse de nPerf 

 

Free meilleure performance en 4G, Bouygues Telecom rame

Si en terme de débits montants Orange est en tête avec 11,16 Mb/s, Free peut dire merci à ses débits descendants toujours plus élevés que la concurrence (autour de 40 Mb/s) qui lui permettent de conserver la première place sur la 4G. nPerf rappelle que ce dernier compte pour 60% de la note globale. A noter que Bouygues Telecom sort grand perdant ce trimestre avec des débits montants de 9,21 Mb/s et descendants de 26,91 Mb/s. Si Free est leader, ce n’est pas tout le temps et pas partout, son résultat global serait à nuancer du fait de son taux de connexion en 4G (71,88%) inférieur aux autres opérateurs, tempère nPerf :

« En effet en heures de pointe, le soir, les débits de l’opérateur sont inférieurs à ceux d’Orange et son taux de connexion en 4G est le plus bas à 71,88 % soit près de 8% de moins que le troisième. Cela signifie que la couverture 4G de Free est en deçà de celle de ses concurrents et qu’en cas de surcharge du réseau, l’opérateur répond moins bien à la demande en capacité. Enfin, en proposant un forfait illimité, Free prend le risque d’une surcharge de ses infrastructures si elles restent en l’état.»

SFR fait une belle remontée

Une réelle bouffée d’air frais. L’opérateur au carré rouge semble avoir rattrapé son retard en matière de déploiement d’antennes 4G après des efforts depuis 18 mois. Ainsi et d’un point de vue global, SFR est passé de la quatrième place à la deuxième place en trois mois. Il talonne désormais Orange. Un résultat qui s’explique par des gains de performance dans tous les domaines. En 3G, SFR a amélioré son débit descendant de 10,53% et de 30.75% en 4G. Son taux de connexion en 4G passe de 77,8% à 84,17%. 

Qualité de service 2G/3G : Free est KO

La 2G/3G fait défaut à Free qui est l’opérateur qui délivre de loin la plus mauvaise connexion, loin de ses bonnes performances en 4G, « en effet, les clients mobiles de Free profitent d’une 3G plus de 50% inférieure à celle de Bouygues Telecom, le 3e dans cette catégorie». L’opérateur de Xavier Niel enregistre des débits montants de 0,80 Mb/s et descendants de 3,13 Mb/s contre 1,47 Mb/s et 7,21 Mb/s pour Orange.

Qualité de service 4G : des performances similaires chez les quatre opérateurs

En ce qui concerne le streaming et la navigation web, les quatre opérateurs se tiennent dans un mouchoir de poche comme en témoignent les graphiques. En 4G, les taux de performance en navigation se situent tous autour de 74,5% et ceux en streaming sur YouTube autour de 85%. Ainsi la différence de performance se joue essentiellement sur les débits délivrés et la couverture réseau. 

Au global Orange reste numéro 1, Bouygues Télécom dernier

Même si les lignes semblent commencer à bouger, Orange conforte sa première position d’opérateur fournissant la meilleure performance mobile à ses clients avec une progression de son score global de 3,43% (24763 pts). « Cependant, l’opérateur historique devrait se méfier de ses concurrents à commencer par SFR », informe enfin nPerf. L’opérateur au carré rouge grimpe ainsi à le seconde place avec 23439 pts, devançant ainsi Free troisième (22996 pts) et Bouygues Telecom, mauvaise élève avec 19692 pts. Ce score final est une moyenne de la totalité des tests complets effectués 2G/3G/4G et tient compte de taux de connexion 4G.