Consolidation des télécoms : selon Le Monde une tentative de rachat a eu lieu mais Martin Bouygues a refusé de rouvrir le dossier

Consolidation des télécoms : selon Le Monde une tentative de rachat a eu lieu mais Martin Bouygues a refusé de rouvrir le dossier

Reprise éclair du feuilleton autour du rachat de Bouygues Telecom par Orange.

D’après Le Monde et de sources fiables, « une tentative de fusion a eu lieu entre novembre 2016 et début mars », une information venant confirmer celles de La Lettre de l’Expansion publiées en février et selon lesquelles Patrick Drahi avait pris l’initiative de relancer les négociations en vue du passage de 4 à 3 opérateurs. Le quotidien va aujourd’hui plus loin dans ses lignes et déclare que le patron de SFR et celui d’Orange, Stéphane Richard, auraient essayé de convaincre Martin Bouygues de « revenir à la table des négociations ». La configuration de ce nouveau rapprochement aurait été sensiblement similaire à celle de l’année dernière, à savoir une cession de Bouygues Telecom à Orange en échange d’une participation de Martin Bouygues au sein de l’opérateur historique. SFR et Free auraient ensuite récupéré une partie de ses actifs. Le Monde informe également que « cette opération aurait valorisé Bouygues Telecom de 10 milliards d’euros ».

Un échec de plus puisque Martin Bouygues aurait refusé de rouvrir le dossier, tournant ainsi le dos à ses concurrents ce qui expliquerait notamment le démenti du mois dernier  : « Faisant suite à l’article de La Lettre de l’Expansion du lundi 13 mars « Orange-Bouygues : un accord en vue », Bouygues tient à démentir catégoriquement l’existence de discussions avec d’autres opérateurs en vue d’une consolidation du marché français des télécoms. »