Fastweb dépose un recours contre la fusion entre Wind et H3G qui va engendrer l’arrivée de Free en Italie

Fastweb dépose un recours contre la fusion entre Wind et H3G qui va engendrer l’arrivée de Free en Italie

Alors que le 1er septembre 2016, la commission européenne a validé la fusion des opérateurs Wind (VimpelCom) et H3G (Hutchison ), ce qui a permis à Iliad, maison-mère de Free, d’obtenir des actifs (antennes et fréquences ) afin d’entrer sur le marché italien, le FAI Fastweb ne l’entend pas de cette oreille et a déposé un recours devant la Cour de justice de l’Union européenne.

Parmi les sept raisons évoquées, celle de l’enquête de la Commission qui « serait entachée de carences graves et évidentes, notamment d’ordre procédural", avec notamment l’absence de tests de marché, annonce Fastweb, l’un des principaux fournisseurs d’accès internet Italien, proposant aussi de la téléphonie fixe et la télévision, ou encore disposant de son propre réseau FTTH dans les grandes villes.

De son côté, le nouveau groupe (Wind Tre) opère depuis le 1er janvier et compte 31 millions de clients dans le mobile et 2,7 millions dans le fixe.

Pour rappel, Iliad a présenté ce matin ses résultats annuels, apportant des précisions sur l’arrivée de Free en Italie, en particulier sur l’accord signé avec la nouvelle co-entreprise.

 

Source : AFP