Free annonce devenir 1er opérateur alternatif sur le Haut Débit et Très Haut Débit devant SFR

Free annonce devenir 1er opérateur alternatif sur le Haut Débit et Très Haut Débit devant SFR

Iliad vient de publier ses résultats pour l’année 2016 et donc pour le 4ème trimestre de l’année qui vient de s’écouler. Iliad annonce qu’il « devient le premier opérateur alternatif Haut et Très Haut Débit français avec 6,4 millions d’abonnés, et compte 247 000 nouveaux abonnés recrutés (net de résiliation) en 2016, soit une part de marché des recrutements nets de 32%2 ». Sur le 4ème trimestre 2016, Free a recruté 58 000 nouveaux abonnés fixes (le chiffre est arrondi au décime supérieur dans le tableau ci-dessous mais le nombre d’abonnés fixes au 31 décembre est de 6,385 millions ).
 
 
Iliad explique que « ce bon niveau de recrutement intervient dans un contexte toujours fortement concurrentiel et dans lequel le Groupe a recours à des campagnes promotionnelles ponctuelles et ciblées. Le dynamisme commercial de Free se traduit financièrement par une ré-accélération de la croissance du chiffre d’affaires des activités fixes, en hausse de 3,6% à près de 2,7 milliards d’euros (en hausse de 5,3% sur le seul 4ème trimestre 2016) » 
 
 
C’est la première qu’était pris en compte sur un trimestre entier l’impact de l’intégration de TV by Canal dans l’offre Freebox Révolution. Free a en effet lancé fin septembre la nouvelle offre Freebox Révolution avec TV by CANAL Panorama et le service myCANAL inclus, ajoutant ainsi 50 chaînes (dont 25 exclusives) aux 226 chaînes déjà incluses dans l’offre Freebox TV, pour un montant de 39,99 euros/mois. L’ARPU bénéficie de l’impact positif cette nouvelle offre, et s’établit à 34,70 euros au 31 décembre 2016.
 
Objectif de Free sur le Fixe : 
 
– Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme 
– Une hausse de la base d’abonnés FTTH de plus de 200 000 abonnés en 2017, puis de 300 000 à 500 000 abonnés par an sur le moyen terme 
– 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 
-20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.
 
Voir aussi :