Couverture des zones peu denses : l’ARCEP fait le point sur le déploiement 2G/3G/4G d’Orange, SFR, Bouygues et Free

Couverture des zones peu denses : l’ARCEP fait le point sur le déploiement 2G/3G/4G d’Orange, SFR, Bouygues et Free

 
L’Arcep vient de publier un bilan, en date de janvier 2017, du respect des obligations de déploiement mobile en zones peu denses par les opérateurs
 
Concernant du programme « zones blanches – centres-bourgs », Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free sont conjointement tenus d’apporter une couverture de base dans 3800 centres-bourgs qui n’avaient aucune couverture. Les centres-bourgs de ce programme sont désormais couverts à 92% pour les services voix et SMS. L’immense majorité des centres-bourgs restant attendent la construction, par les pouvoirs publics, d’un pylône pour être couverts. En complément, les opérateurs doivent encore déployer leurs équipements dans 4 centres-bourgs, dont 3 pour lesquels ils indiquent rencontrer des difficultés d’implantation du pylône.
 
A noter que Free a rejoint le programme de couverture des centres-bourgs à compter de 2016. On constate d’ailleurs que Free Mobile, qui est l’opérateur leader sur près de 300 sites, est toujours en attente de la construction de l’intégralité des pylônes par les pouvoirs publics. 
 
 
Le point sur le déploiement 3G sur les zones blanches
 
La couverture en services haut débit 3G continue de progresser : Bouygues Telecom est passé, en un trimestre, de 58 à 84 % de couverture des centres-bourgs dont il a la responsabilité, SFR a, quant à lui, progressé de 56 à 76% et Orange de 68% à 79%. L’ARCEP rappelle que les opérateurs doivent poursuivre leurs déploiements, en vue de les finaliser d’ici le 30 juin 2017 et d’assurer le respect de leurs obligations, conformément à la loi. Concernant Free, Maxime Lombardini expliquait il y a quelques semaines devant les députés  : « On sera présent sur l’ensemble des sites de ce programme d’ici la fin juin et nous sommes opérateur leader sur un peu moins de 300 sites, nous participons donc naturellement à l’effort collectif. »
 
Le point sur la couverture 4G sur les zones peu denses
 
S’agissant de la 4G, les opérateurs titulaires de fréquences en bande 800 MHz (Bouygues Telecom, Orange et SFR) étaient tenus de couvrir, au 17 janvier 2017, 40% de la population de la zone peu dense. Orange, Bouygues Telecom et SFR annoncent respecter cette obligation. L’Arcep procédera à une campagne de mesures sur le terrain en vue de s’assurer du respect effectif de l’obligation par chacun des trois opérateurs.
 
N’ayant pas de fréquences en bande 800 MHz, Free Mobile n’est pas soumis à cette obligation. Il est en revanche tenu de couvrir 50% de la population de cette même zone en 4G d’ici le 17 janvier 2022, en bande 700 MHz.