Free prévoit d’être présent sur l’ensemble des sites du programme « zones blanches » d’ici fin juin

Free prévoit d’être présent sur l’ensemble des sites du programme « zones blanches » d’ici fin juin

 

 

Auditionné ce matin par la commission des affaires économiques, au même titre que les représentants d’Orange, Bouygues et SFR, Maxime Lombardini a rappelé la volonté de Free de participer à l’effort collectif au sein du programme « zones blanches ».

« Les réseaux mobiles de Free se déploient, nous avons une licence seulement depuis 2010 avec aujourd’hui pratiquement 8000 sites déployés et nous nous sommes joints au programme zones blanches », souligne le directeur général du groupe Iliad avant de détailler : « On sera également présent sur l’ensemble des sites de ce programme d’ici la fin juin et nous sommes opérateur leader sur un peu moins de 300 sites, nous participons donc naturellement à l’effort collectif. »

La fédération française des télécoms avait de son côté présenté le 24 janvier l’état d’avancement précis du programme « Zones blanches – centres bourgs » né de l’accord signé entre Free, Orange , SFR et Bouygues en mai 2015. Au 31 décembre 2016, ce sont 2624 communes du programme sur les 3582 inscrites qui bénéficient de l’internet mobile de manière mutualisée par au moins trois opérateurs dont 848 communes de montagne. Durant l’année 2016, ce sont 1064 nouvelles communes qui ont été couvertes, dont 427 communes en zone de montagne. 

Au sujet des fréquences 700MHz obtenues, « elles se libèrent progressivement » ce qui explique que Free «soit un petit moins présent que les trois autres opérateurs qui avaient obtenu des fréquences 800 MHz, qui sont très utilisées et très utiles pour porter la 4G dans les campagnes » rapporte Maxime Lombardini qui a d’ailleurs tenu a rassurer qu’avec le 700 MHz , Free poursuit l’effort de son côté.

 

Le Femtocell et la couverture indoor

 

Alors que l’Arcep va prochainement vérifier l’avancement de la couverture indoor des opérateurs, le représentant de Free précise : « Nous proposons à nos abonnés de manière systématique avec la Freebox Révolution , une femtocell qui permet donc d’avoir une couverture indoor de très grande qualité même quand le réseau mobile de l’un ou de l’autre est absent ou faible. »

Pour rappel, le Femto Freebox (Femtocell) est un mini relais 3G (4G non prise en charge) mis à la disposition des Freenautes qui fournit une excellente couverture 3G à l’intérieur du domicile et augmente ainsi l’autonomie des smartphones connectés. N’importe quel Freenaute à proximité peut s’y connecter. D’ailleurs nombreux sont à l’utiliser.