Le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par sept à l’horizon 2021

Le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par sept à l’horizon 2021

 

 

Une croissance effrénée du nombre d’utilisateurs de smartphone et de vidéos mobiles, une normalisation en devenir des réseaux 4G et le développement de l’internet des objets, le trafic mondial des données mobiles va se décupler de manière significative à en croire le dernier rapport « Mobile VNI Forecast » de Cisco.

Exponentiel. En effet d’après le fabriquant de matériel réseau, le trafic mondial de données mobiles a augmenté de 63% rien que l’année dernière, atteignant 7,2 exaoctets par mois fin 2016, contre 4,4 exaoctets fin 2015. En 2021, il pourrait atteindre les 49 exaoctets mensuellement (Un exabyte équivaut à un milliard de gigaoctets et mille Petabytes.) A l’échelle de l’utilisateur, la consommation de données passerait de 977Mo par mois à 5.7 Go. En Europe, le rapport diffèrerait légèrement, le trafic par personne passant alors de 1.3Go/mois aujourd’hui à 6.6 Go.

L’évolution est toute aussi flagrante sur les 5 dernières années où le trafic data a été multiplié par 18 dans le monde. Bien que les connexions 4G ne représentaient que 26% des connexions mobiles en 2016, elles s’accaparaient dans le même temps déjà 69% du trafic de données. En 2016, une connexion 4G a généré quatre fois plus de trafic en moyenne qu’une connexion 3G.

5,5 milliards d’utilisateurs

Aujourd’hui, 4,9 milliards d’utilisateurs de mobiles parsèment le monde et à l’horizon 2021, Cisco en prédit 5.5 milliards. La consommation de vidéos sur mobile va elle aussi progresser significativement passant de 60% du trafic en 2016 à 78% sur la même période.

 

Voici une liste des prédictions de Cisco d’ici 2021 à l’échelle mondiale :

 

● Le mobile représentera 20% du trafic IP total.

● Le nombre de périphériques mobiles par habitant atteindra 1,5.

● La vitesse moyenne globale de la connexion mobile dépassera 20 Mbps.

● Le nombre total de smartphones (y compris les phablettes) sera supérieur à 50% des appareils et des connexions globales.

● Les smartphones dépasseront les 4/5 du trafic de données mobiles (86%).

● Les connexions 4G auront la part la plus élevée (53%) des connexions mobiles.

● Le trafic 4G représentera plus des trois quarts du trafic mobile total d’ici 2021.

● Plus des trois quarts (78%) du trafic mondial de données mobiles proviendra des vidéos.