Xavier Niel : « avec Snapchat, des adolescents sont capables de lire Le Monde »

Xavier Niel  : « avec Snapchat, des adolescents sont capables de lire Le Monde »

 

 

Depuis l’arrivée en 2010 de son nouvel actionnaire majoritaire à savoir le trio d’homme d’affaires Pierre Bergé, Xavier Niel, et Matthieu Pigasse (BNP), Le Monde s’est modernisé au point de dégager aujourd’hui une marge positive. Le fondateur de Free en a d’ailleurs souligné la bonne santé lors de la conférence annuelle organisée par la société de gestion d’actifs Sycomore AM, dont il était l’un des invités. Et Snapchat n’y est pas pour rien :

 

« Quand on a racheté Le Monde, l’entreprise faisait 400 millions d’euros de chiffre d’affaires mais 40 millions de pertes annuelles. C’était une société vieillissante sans accélération digitale en marche. On s’est dit qu’il fallait simplifier les process et créer de nouveaux produits. C’est comme ça qu’on a lancé Le Monde sur Snapchat (…). Finalement, l’an dernier, Le Monde a dégagé une marge positive avec 13 millions d’EBITDA. On veut désormais apporter ça à d’autres entreprises avec Mediawan qui vient de racheter AB Productions ».

 

Le Monde sur Snapchat représente d’ailleurs un véritable carton aux yeux de Xavier Niel, aussi bien économiquement qu’en terme de qualité de contenus proposée à la jeunesse : « c’est un énorme succès à plus de 400 000 lecteurs par jour pourtant cela paraît totalement opposé, c’est sept journalistes, c’est extrêmement rentable mais on a créé un produit dans lequel des adolescents sont capables de lire Le Monde, là où je ne suis pas sûr qu’un jeune de 15 ans le lise spontanément tous les jours, c’est certes un modèle publicitaire sur Snapchat mais un produit avec un titre racoleur qui va attiser l’envie de lire. Derrière on va avoir un contenu qui va être fait par des journalistes du Monde, Trump est un très bon candidat pour faire des titres racoleurs ! On est donc capable d’aller chercher des infos, de les reprendre et d’avoir quelque chose qui cartonne. Et trois mois après le lancement, le profit est significatif. »

 

Depuis trois ans , Le Monde développe en effet une stratégie axée sur le mobile avec notamment le lancement de l’application “Le Monde, l’info en continu” en 2014 et des « stories » postées sur Snapchat dès mars 2016. Le quotidien a enfin amplifié son développement en devenant la première marque média d’actualité présente lors du lancement de Snapchat Discover en France, en septembre dernier.

Source : H24Finance