Orange Bank annonce « une rupture des prix » par rapport à tout ce qui existe actuellement

Orange Bank annonce « une rupture des prix » par rapport à tout ce qui existe actuellement

 

 

Se dirige t-on vers un "Free de la banque en ligne" en bonne et due forme ? C’est en tout cas ce qu’a laissé présager explicitement Stéphane Richard hier à l’occasion du Paris Fintech Forum.

 

"On va essayer de le faire dans des conditions qui fassent que sur le plan économique, à la fois en terme de prix et en terme de transparence, on marque une véritable rupture par rapport à ce qui existe aujourd’hui dans le secteur de la banque en France", assure le PDG d’Orange, confirmant dans le même temps que le lancement aura lieu « dans quelques semaines » sans préciser toutefois la date exacte.

S’agissant du lancement repoussé au printemps prochain d’Orange Bank, Marc Rennard, le responsable des services financiers du groupe a nié tout retard dans les préparatifs, information qui a pullulé dans les médias. Au contraire, Stéphane Richard parle lui «d’un bon timing » puisque la loi Macron, facilitant les changements de banque pour les consommateurs, serait effective en février.

 

Des distributeurs dans les boutiques

 

Côté pratique, Orange Bank usera du portefeuille de 29 millions de clients mobiles en France du groupe et de son réseau de 650 boutiques afin de s’implanter et de s’affirmer le plus rapidement possible dans le secteur bancaire. En clair, des distributeurs prendront place dans les boutiques, ces dernières seront refaçonnées afin d’accueillir les clients.

Malheureusement, aucune annonce n’a été faite sur les offres en terme de prix et de produits. Suspense.