DuckDuckGo : le moteur de recherche axé sur la vie privée a passé la barre des 10 milliards de requêtes anonymes

DuckDuckGo : le moteur de recherche axé sur la vie privée a passé la barre des 10 milliards de requêtes anonymes

 

Dont quatre milliards rien qu’en 2016. Son slogan : « Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas. »

Créé en 2008 par le « serial entrepreneur » Gabriel Weinberg, DuckDuckGo a pour philosophie de préserver la vie privée et ne stocke aucune information personnelle concernant les utilisateurs. Quelques « coups de pouce » lui ont notamment permis de suivre une évolution prodigieuse. En effet, le moteur de recherche a enregistré une augmentation de trafic de 600% après les révélations d’Edward Snowden sur le programme de surveillance de la NSA, il y a trois ans. Le méta-moteur a aussi fait parlé de lui lorsque Apple l’a inclus comme option de recherche par défaut dans son navigateur Safari à la sortie de iOS8 en septembre 2014. Mozilla a senti le bon filon en ajoutant DuckDuckGo à Firefox la même année.

"Notre croissance augmente plus vite que jamais", a écrit Weinberg dans un billet qui annonçait avoir passé la barre des dix milliards de requêtes anonymes.

Contrairement à Google, le site ne stocke pas d’adresses IP ou ne renseigne pas sur les informations utilisateur, mais maintient un journal de tous les mots clés utilisés. Les cookies ne sont créés que lorsqu’un utilisateur modifie un paramètre, mais ne sont pas enregistrés de façon identifiable.

Le patron a également annoncé que DuckDuckGo a fait don de 225 000 $ à neuf organisations qui œuvrent à «élever le niveau de confiance en ligne».

A noter que le site gagne de l’argent grâce à la publicité par mots-clés plutôt que par le suivi des utilisateurs.