Apple et Foxconn en route pour investir 7 milliards de dollars dans un site géant de production d’écrans aux USA ?

Apple et Foxconn en route pour investir 7 milliards de dollars dans un site géant de production d’écrans aux USA ?
 
 
Probable premier symbole de l’ « American First » et du protectionnisme de l’administration Trump, Apple et son principal assembleur d’iPhone, Foxconn, seraient en pourparlers afin d’investir 7 milliards de dollars dans une usine automatisée spécialisée dans les écrans sur le sol américain, en partenariat avec le groupe japonais de télécommunications SoftBank.
 
Terry Gou, patron du taiwanais Foxconn l’a annoncé aux médias lors d’une réunion de fin d’année d’après le site Nikkei, précisant que cette usine pourrait permettre au final la création de 30 000 à 50 000 emplois.
 
La raison à cette implantation, la demande de dalles de grande taille toujours plus grandissante, incitant à une production locale, plus rentable pour Apple qu’une expédition en provenance de la Chine. Même si d’après Terry Gou, cette relocalisation est « inévitable », la politique de Trump, quant à elle, engendrera de nouveaux coûts sur les importations et fera augmenter les prix pour les consommateurs outre-Atlantique : « À l’avenir, ils pourront payer 500 $ de plus pour des produits américains, mais qui ne fonctionneront pas nécessairement mieux qu’un téléphone de 300 $ »
 
Malgré ces investissements américains, la Chine reste un marché clé et la base de fabrication principale pour Apple et Foxconn, et qu’aucune des deux sociétés ne quittera de sitôt.
 
"Oui, nous allons continuer augmenter nos investissements en Chine", a déclaré Gou aux journalistes, expliquant naturellement que "la Chine est le plus grand marché du monde, et pourquoi devrions-nous refuser le plus grand marché ?"
 
 
Vers un assemblage final de certains iPhone ?
 
 
Le PDG de Foxconn a également déclaré prévoir une nouvelle installation de moulage aux États-Unis, dans l’état de la Pennsylvanie, un site possible à la suite de discussions d’investissement avec les responsables locaux. Un représentant du bureau commercial de la Pennsylvanie aurait d’ailleurs assisté à l’événement de Foxconn. Ce qui sous-entendrait la possibilité d’y assembler une partie de certains iPhone à l’avenir.