Fabric, la plate-forme de Twitter pour développeurs d’apps mobiles passe entre les mains de Google

Fabric, la plate-forme de Twitter pour développeurs d’apps mobiles passe entre les mains de Google

 

Twitter ne s’est pas amputé que de son bouton « acheter » et de Vine, le réseau social vient également de céder sa plate-forme modulaire Fabric à Google. Ainsi que ses kits Answers (solution analytique) et Crashlytics (outil de reporting de crash).

Lancé par Twitter en 2014, Fabric devient désormais la propriété de Google et vient compléter Firebase, la suite d’outils de développement d’applications mobiles, relancée par le géant américain l’année dernière.

« Aujourd’hui, nous entrons dans le prochain chapitre pour Fabric. Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons signé une entente pour Fabric qui sera acquis par Google. Et que notre équipe se joindra au groupe de produits développeurs de Google, en collaboration avec l’équipe Firebase », s’enthousiasme d’ailleurs Rich Paret responsable et vice-président ingénierie de Fabric, visiblement très satisfait de ce rachat. Sur le site de la plate-forme, ce dernier confirme même avoir rencontré les équipes de Google et délivre ses premières impressions :

« Avec Google, nous avons rapidement réalisé que nos missions étaient les mêmes : aider les équipes mobiles à construire de meilleures applications, à comprendre leurs utilisateurs et à développer leurs activités. Fabric et Firebase exploitent des plates-formes mobiles avec des forces uniques sur le marché aujourd’hui. Nous sommes ravis de combiner cela pour en faire la meilleure plate-forme de développement mobile au monde. »

En seulement deux ans, Fabric a réussi à atteindre à 2,5 milliards d’appareils mobiles actifs et ses kits Crashlytics ont été récemment reconnus comme les SDK n°1 en terme de stabilité et d’analyse d’applications. La plate-forme regroupe aussi une communauté de plus de 580 000 de développeurs mobiles.