Mozilla change de logo et s’intéresse à la santé d’internet

Mozilla change de logo et s’intéresse à la santé d’internet

Le créateur du navigateur internet Firefox modernise son image avec un nouveau logo tout en sobriété. Dans le même temps la fondation à but non lucratif lance une nouvelle initiative open source visant à documenter et analyser l’état de santé d’internet.

 

Parmi les finalistes, c’est ce logo que Mozilla a finalement choisi afin d’incarner ses valeurs en lieu et place de l’emblématique dinosaure. Créé par la société partenaire «Typotheque », ce nouveau visuel arbore une police nommée Zilla, rappelant "l’engagement [de Mozilla] envers l’objet original du lien en tant que point de départ d’une expérience non filtrée, sans intermédiaire, vers les riches contenus de l’Internet", rapporte Les Numériques.

 

 

 

Mozilla, nouvel analyseur de menaces sur le net

 

Outre ce nouveau logo et dans un soucis d’ouverture et de transparence, Mozilla semble vouloir se pencher sérieusement sur la santé d’internet et lance un prototype d’étude collaborative mondiale via un site, internethealthreport.org, qui permettra sur le long terme de défendre la liberté et l’innovation sur le web mais aussi d’analyser les menaces qui pèsent sur celui-ci par le biais de rapports provenant de différentes sources.

 A ce propos, le site informe : « Internet est un écosystème, un monde vivant sur lequel des milliards de personnes comptent pour leurs connaissances, leurs moyens de subsistance, d’expression, leurs relations amoureuses… L’état de ce système dépend de chaque personne qui le compose et les influence en retour. Les signes d’une mauvaise santé d’une de ses parties ont une incidence sur l’ensemble de l’écosystème. Nous sommes tous connectés. »

En clair, l’objectif est de répondre à certaines problématiques dans des domaines sensibles comme « l’innovation ouverte », « l’inclusion numérique », « la décentralisation », « la vie privée & sécurité » ou encore « l’éducation à internet ».

 Au delà d’informer et d’alerter, cette initiative permettra aussi d’engager la discussion en ouvrant le débat dans l’optique de sensibiliser et d’améliorer l’accessibilité et le comportement sain du World Wide Web.

 La version 1.0 du rapport devrait voir le jour à la fin de l’année et Mozilla espère faire réagir «comme il y a quelques années, quand le monde a commencé à s’intéresser au réchauffement climatique, nous ne sommes qu’au tout début. Nous voulons que la prise de conscience sur la santé de l’Internet soit la plus générale possible, du grand public aux gouvernements», espère Natalia Martinez-Winter, stratégiste innovation chez Mozilla.