L’UFC détaille les choses à savoir avant de louer son smartphone chez Free, SFR, Darty et autres enseignes

L’UFC détaille les choses à savoir avant de louer son smartphone chez Free, SFR, Darty et autres enseignes

Les offres de location seraient plus ou moins intéressantes suivant l’appareil et la marque, selon Que Choisir. En effet, seulement 11 % des consommateurs sont prêts à investir plus de 600 € dans un smartphone. La location pourrait donc être une alternative. 

Et c’est Free Mobile qui a lancé cette offre de location dès 2013. SFR a commencé en septembre dernier. On retrouve aussi des enseignes comme Fnac, Darty ou encore Boulanger avec son enseigne en ligne, Lokeo. Samsung, de son côté a lancé UptoYou avec un spécialiste de la location, Evollis. 

Deux types de location

Chaque offre présente une particularité mais chacune entraîne un engagement ferme pour le client, qui doit comprendre les conditions et voir si l’offre est réellement intéressante. 

Il existe deux types de location : longue durée ou celle avec option d’achat, qui fixera donc le prix à payer à la fin du contrat pour pouvoir conserver l’appareil. Il s’agit donc d’un crédit à la consommation, qui oblige les marques qui le propose à s’appuyer sur un organisme de crédit. 

Il faut donc payer un loyer mensuel et parfois un apport peut être demandé, souligne Que Choisir. Vous pouvez alors être engagé 24 mois, ce qui signifie que tous les loyers doivent être payés. Selon le loueur, il peut vous être proposé au bout de 4 ou 12 mois de changer de terminal pour un modèle plus récent. Ce qui oblige à un réengagement de 24 mois. 

Les opérateurs Free et SFR réservent la location à leurs clients. Et Free majore de 5 € si l’abonnement mobile est résilié. SFR oblige les clients à rester abonnés 6 mois (12 pour les nouveaux). Il est aussi possible de prendre une assurance casse et vol, qui vous coûtera 9 à 15€ de plus par mois. Cependant votre assurance habitation peut vous couvrir. 

Une indemnité de 75 à 250 € en moyenne

À la fin du contrat, le smartphone doit être rendu dans un état d’usure "normale" et avec ses accessoires. Il est aussi nécessaire d’effacer le contenu du terminal. Le loueur fera les constatations et pourra fixer des pénalités. En cas de rayure, choc ou trace d’oxydation, l’indemnité peut aller de 75 à 250 € en moyenne. 

Si vous souhaitez conserver le smartphone, ceci est prévu dans le contrat avec option d’achat mais pas dans la location de longue durée, où, là encore, des pénalités peuvent être demandées. À savoir si vous souhaitez payer pour posséder quelque chose à la fin ou si vous payez trop cher pour ne rien avoir au final. 

Dans l’exemple de Que Choisir, on voit ainsi pour le Samsung Galaxy S7, à 699 € en prix d’achat, chez Free la location de longue durée coûtera 565 €. Chez SFR, elle est de 720 € et 1079 € avec l’assurance casse et vol. Enfin chez Samsung, c’est 737 € (953 € avec assurance). 

Article à retrouver dans le dernier numéro de Que Choisir.