SFR donne des précisions sur les métiers touchés par les suppressions de postes

SFR donne des précisions sur les métiers touchés par les suppressions de postes

SFR a précisé lundi les métiers concernés par le plan de départ, comme l’indique Le Monde. C’est un plan de réduction des coûts, entraînant la suppression d’un tiers de ses effectifs, soit 5.000 postes, à la mi 2017. 

SFR a donc précisé les familles des métiers, ce qui permettra aux salariés de pouvoir réfléchir à leur avenir et décider d’opter ou non pour le plan de départ volontaire, qui s’ouvrira au printemps prochain. 

Michel Paulin, directeur général de SFR, veut simplifier la structure, les offres et supprimer les couches managériales inutiles. Et aucun département n’échappe à la réduction des coûts.

L’objectif pour SFR est de convertir les échanges au numérique

Le BtoB, qui gère la clientèle entreprise, emploi 3.140 personnes et verra ses effectifs réduire de 20 à 25 %, soit le départ de 628 à 785 personnes. L’objectif pour SFR est donc de convertir les échanges au numérique. 

Sera ensuite touché le service client à destination du grand public, qui compte un effectif de 1.300 personnes, et qui perdra 455 à 520 salariés, soit 35 à 40 % des effectifs. Encore un secteur ou l’opérateur compte sur la mise en avant du numérique. 

Les fonctions supports, comme la direction financière, compte 730 salariés, et verra ses effectifs réduire de 30 à 35 %. Même situation pour le secrétariat général et ses 410 salariés. La partie système d’information va perdre 25 à 30 %. De même pour la direction des ressources humaines et ses 210 personnes.

L’activité réseau et ses 2.210 personnes est plus préservée et ne perdra que 10 à 15 % de ses emplois.