SFR pourrait faire le choix d’abandonner certains de ses titres de presse

SFR pourrait faire le choix d’abandonner certains de ses titres de presse

SFR pourrait abandonner une partie de ses titres de presse, comme l’indique Les Echos. Patrick Drahi veut réorganiser et par conséquent, SFR pourrait laisser tomber certains titres récupérés auprès d’Altice en avril. Mais Michel Combes confie, "nous pouvons être amenés à réorganiser notre portefeuille de journaux tant par des acquisitions que des cessions."

Actuellement, SFR possède 25 journaux, dont environ 15 titres professionnels, dont L’Express et Libération sont les piliers. Mais la diversité est importante parmi des titres comme Stratégies, Pneumatique, Coiffure de Paris, le Journal des Télécoms … mais aussi L’Étudiant et Point de Vue, deux titres qui peuvent intéresser le Figaro en cas de vente. 

"Il n’est pas nécessaire de posséder les titres pour les distribuer"

Un grand nombre de titres ont été revendu par Marc Laufer à Patrick Drahi en 2015. Depuis, il a quitté Altice et il lui a été proposé de racheter ses titres.

Selon un banquier d’affaires, certains titres peuvent susciter de l’intérêt et voir les enchères monter assez vite. En ce qui concerne SFR Presse, remis en cause par ce projet de séparation, un connaisseur du secteur affirme qu’ "il n’est pas nécessaire de posséder les titres pour les distribuer".

Alors que SFR est dans une logique de convergence et d’intégration verticale, il peut vouloir passer en revue ses actifs pour se concentrer sur ses points forts. De son côté, le patron d’Altice Média, Alain Weill, est plus intéressé pour se focaliser sur l’audiovisuel.