Qui est Roxanne Varza, la femme choisie par Xavier Niel pour diriger Station F ?

Qui est Roxanne Varza, la femme choisie par Xavier Niel pour diriger Station F ?

Roxanne Varza, une Américaine née en Californie en 1985, a été choisi par Xavier Niel pour diriger le futur incubateur de start-up, Station F, à Paris. Dans son article, Challenges présente cette jeune femme de 31 ans préférant la France à son pays de naissance, et dont les parents sont de vrais francophiles. 

Ayant appris le français au lycée, elle a ensuite fait une licence de littérature française à l’ULCA. Elle a également effectué un échange d’un an à Bordeaux en 2005. Par la suite, elle a décroché son premier job à Business France, de 2007 à 2008, où son travail consistait à convaincre des entreprises américaines de s’implanter dans l’hexagone. 

Elle a alors découvert le monde de l’entrepreneuriat et a été confronté aux différents clichés sur la France. Elle a réussi à implanter chaque année 3 entreprises en France. 

Son amour pour la France est toujours là et elle souhaite y revenir

Elle poursuit son parcours en arrivant à Paris et en passant un double diplôme Science Po – London Schools of Economics. Elle lance alors son blog sur l’actualité des start-up françaises, TechBaguette, mais en anglais. Roxanne Varza est alors repérée par les équipes de TechCrunch, comme le note Challenges, qui lui demande de créer et diriger la partie française de leur site. 

Elle suit alors, entre Paris et Londres, des conférences et événements de start-up, et commence à se faire un réseau. Au fil du temps, elle rencontre également Xavier Niel. 

Avec une amie, Roxanne décide de lancer la branche française et britannique du réseau Girls in Tech, association de femmes du digital, et la version française de FailCon, conférence sur l’échec. 

Une fois ses études terminées, elle se laisse attirer par les start-up. À Londres, elle commence alors chez Carmine, les box beauté, mais l’expérience se termine rapidement. Elle arrive alors à Shopcade, une application de shopping social. 

Cependant, son amour pour la France est toujours là et elle souhaite y revenir. Elle est alors contactée par Microsoft à Paris, qui souhaite développer son programme d’accompagnement de start-up, Microsoft Ventures. En quelques années, des centaines de candidatures sont reçues pour seulement 10 places disponibles par promotion. 

"Je n’ai pas hésité une seule seconde et j’ai dit oui !"

En octobre 2015, elle arrive à la direction de Station F, choisie par Xavier Niel, lui-même. Ses connaissances en matière de start-up ont semble-t-il joué en sa faveur.  "Xavier Niel m’envoyait des mails pour me demander des conseils sur la Halle Freyssinet. Il savait que j’avais une bonne vision de ce qui se faisait à l’étranger. Et puis un jour il m’a dit : est-ce que ça te dit d’en prendre la direction ? Je n’ai pas hésité une seule seconde et j’ai dit oui !".

Alors que l’ouverture de Station F est prévue pour début 2017, elle a recruté une dizaine de personnes. Depuis, elle surveille l’avancement des travaux, elle choisit l’agencement des espaces et rend des comptes à Xavier Niel. Ce dernier lui a laissé carte blanche. En attendant la fin des travaux, elle reçoit dans son bureau temporaire, au siège du groupe. 

Même si le processus de sélection n’a pas encore commencé, la jeune femme reçoit des candidatures du monde entier et est approchée par de grands groupes et des banques, mais elle tient à donner la priorité aux start-up, qui devraient être au nombre de 1.000 à l’ouverture de l’incubateur.