Le dialogue social entre les syndicats et la direction n’avance plus chez SFR

Le dialogue social entre les syndicats et la direction n’avance plus chez SFR

Le dialogue social est bloqué chez SFR comme l’a appris et partagé le Figaro dans ses lignes. Ainsi les organisations syndicales ont suspendu leur participation à toutes les réunions jusqu’au 10 novembre, date où aura lieu le prochain comité de groupe.

Cette décision s’explique par le manque d’informations précises données par la direction aux syndicats concernant les conséquences pour le personnel de ses projets.

Le 10 novembre, la direction devrait présenter les impacts sociaux de ses organisations stratégiques. 

Pour rappel, SFR prévoit la suppression de 4.000 à 5.000 postes d’ici la moitié de l’année 2019, soit un tiers de ses effectifs. Cependant l’opérateur n’a pas défini quels métiers seraient touchés. 

Les syndicats ont également pris connaissance du projet d’externalisation du service clients qui a augmenté les inquiétudes du personnel. 

Il y a deux semaines, le CCE avait demandé à la direction de lui remettre sous huit jours une information complète et loyale sur les métiers impactés par ses orientations stratégiques. Une demande n’ayant apparemment pas trouvé réponse.