ARCEP : Six abonnements internet Tres Haut Débit sur dix disposent d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s

ARCEP : Six abonnements internet Tres Haut Débit  sur dix disposent d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s

Six abonnements internet très haut débit sur dix disposent d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s (Est considéré comme accès Très Haut Débit toute connexion égale ou supérieure à 30Mbits/s). C’est ce qui ressort de l’observatoire des télécoms pour le 2ème trimestre, publié jeudi par l’ARCEP.

Le nombre de souscriptions au très haut débit atteint 4,8 millions au 30 juin 2016. La majorité de la croissance annuelle provient à nouveau des abonnements en fibre optique de bout en bout (1,8 million, soit +605 000 en un an au deuxième trimestre 2016 contre +435 000 au deuxième trimestre 2015), puis de ceux dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s (1,8 million, soit +410 000 au deuxième trimestre 2016 contre +610 000 un an auparavant). Les abonnements avec terminaison en câble coaxial dont le débit est supérieur ou égal à 100 Mbit/s (1,2 million) sont également en hausse, mais dans une moindre mesure : +180 000 en un an, une croissance identique à celle du deuxième trimestre 2015. Au total, ce sont donc six abonnements internet très haut débit sur dix disposent d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s, soit 2,9 millions 

A noter que sont comptabilisés comme des abonnements très haut débit les accès à l’internet dont le débit crête descendant est supérieur ou égal à 30 Mbit/s : ces abonnements concernent des réseaux en fibre optique de bout en bout (c’est-à-dire supportant un accès à l’internet via une boucle locale optique mutualisée ou via une boucle locale optique dédiée), des réseaux « hybrides fibre câble coaxial » (HFC), des réseaux en fibre optique avec terminaison en câble coaxial (FttLA), ainsi que les abonnements VDSL2 lorsque l’abonné est situé suffisamment près de l’équipement actif de l’opérateur pour bénéficier d’un débit égal ou supérieur à 30 Mbit/s.