[Màj] Fibre : Free dépose une plainte contre France Télécom

[Màj] Fibre : Free dépose une plainte contre France Télécom

<>

Toujours d’après le nouvel observateur Free se plaint d’avoir du mal à accéder aux infrastructures du réseau dans le cadre du déploiement du « très haut débit ».

Les plus anciens d’entre nous se souviendrons des difficultés rencontrés par les opérateurs alternatifs lors de la mise en place du dégroupage…

Petit retour en arrière 😉 :

Parapher six-cents pages de papier à la main, bienvenue dans la vie.com ! Ce dirigeant d’un opérateur concurrent de France Télécom (FT) étale sur son bureau le récent projet de convention qu’il a passée avec le fleuron des télécoms françaises, pour offrir de l’ADSL à ses clients. " Six-cents pages, dit-il, multipliées par le nombre de centres où je veux installer mes équipements ! Le tout à passer par fax ! " (Tiré de France Télécom freine-t-il l’essor du Web ?)

Nous n’avons pas plus d’informations sur les détails de la plainte, nous apporterons des précisons dès que nous aurons plus d’informations. Souhaitons que les problèmes rencontrés ne soient pas de la même teneur qu’en 2001.

Source : nouvelobs.com

Màj  :

Les Echos apportent des précisions sur le motif de la plainte.

Manque d’informations : France Télécom rechignerait à dévoiler l’emplacement de ses fourreaux et leur disponibilité. Les demandes de location se font ensuite tronçon par tronçon, concernant à chaque fois quelques dizaines de mètres de trottoirs. Le processus, se faisant à l’aveuglette, serait donc long et laborieux.

Enfin, le prix de location demandé par France Télécom serait jugé trop élevé pour pouvoir proposer aux clients un tarif de détail à 30 euros par mois, comme Free l’a promis. Or Free fait valoir auprès des sages de la rue de l’Echelle que les fourreaux de France Télécom sont une « facilité essentielle » au sens du droit de la concurrence. Ce qui signifie que leur propriétaire est obligé de les partager et de les louer à prix coûtant. (…)

Source : Les Echos