BlackBerry arrête de fabriquer ses smartphones

BlackBerry arrête de fabriquer ses smartphones

BlackBerry a pris la décision d’arrêter de produire des smartphones et de sous-traiter toute la production afin de pouvoir se concentrer de nouveau sur ses activités de service aux entreprises.

Ayant lancé son premier téléphone connecté à internet en 2000, la société cherche depuis 4 ans maintenant à faire briller de nouveau son étoile.

Son nombre d’utilisateurs ayant été divisé par quatre depuis l’apogée de l’entreprise fin 2012, BlackBerry veut se recentrer aujourd’hui sur le service aux sociétés. "Cela va nous permettre de réduire nos besoins en capital et d’améliorer le retour sur le capital investi", a relevé le PDG John Chen, estimant que l’entreprise avait atteint "un point d’inflexion".

Mais même dans cette orientation, la clientèle s’en va progressivement. 300 entreprises ont tourné le dos à la société entre le premier trimestre fiscal et le deuxième, soit une baisse de 10 %. 

Une perte de 372 millions de dollars américains au second trimestre

La part de marché de BlackBerry dans les smartphones est tombée sous 1 %, selon le cabinet spécialisé IDC. Cela s’est traduit par des résultats en chute libre, avec une perte de 372 millions de dollars américains au second trimestre, contre un gain de 51 millions un an plus tôt, sur la même période. Son chiffre d’affaires s’est donc effondré de 32 % à 334 millions de dollars. 

La décision de sous-traiter la production a été bien accueillie par les marchés puisque l’action BlackBerry gagnait 4.31 % à 8.22 dollars, vers 15h GMT à New York, après avoir bondi de 7 % à l’ouverture.

"Cette décision devrait aider les investisseurs, les consommateurs et la compagnie elle-même à se concentrer seulement sur le commerce de services et de logiciels, qui est confronté à une compétition féroce, mais qui est aussi le secteur dans lequel BlackBerry évolue depuis le début", a souligné M. Jackson dans un commentaire à l’AFP.

BlackBerry a donc conclu un accord de coentreprise avec PT Tiphone Mobile Indonesia pour créer PT BB Merah Putih, afin de fabriquer les appareils BlackBerry en Indonésie. Une coentreprise qui n’est que l’une des étapes qui permettront la réussite de la stratégie de mise sous licence des logiciels de BlackBerry.