Smartphones : une prochaine faible croissance qui profiterait aux grandes marques

Smartphones : une prochaine faible croissance qui profiterait aux grandes marques

Les fabricants de smartphones devraient bientôt pouvoir profiter d’une petite croissance. Cependant, celle-ci devrait surtout être bénéfique pour les grands fabricants. En effet, selon une étude de CSS Insight, dont zdnet fait part, le marché mondial devrait progresser de 4 % cette année. Malgré tout, le marché global du mobile devrait quant à lui baisser. 

En effet, de nombreux marchés sont en état de saturation actuellement. Dans son rapport, Market Forecast : Mobile Phones Worlwide 2016 – 2020, CCS Insight prévoit 1.4 milliard d’unités écoulées, soit une progression de seulement 4.1 %. 

Cependant, de son côté, IDC est plus pessimiste. L’institut a corrigé plusieurs fois sa prévision cette année, mais toujours à la baisse. Sa prévision pour septembre est de 1.6 % de croissance à 1.46 milliard de smartphones livrés contre 10 % en 2015. 

La directrice prévisionnelle chez CSS, Marina Koytcheva, explique pourquoi la croissance serait plus profitable aux grands fabricants : "alors que la croissance s’assèche, la concurrence s’intensifie et les marges sont sous pression. Il sera donc beaucoup plus difficile de générer des revenus pour les fabricants qui ne disposent pas des économies d’échelle suffisantes comme Samsung, Apple ou Huawei".

Cette situation prendra par ailleurs plus d’importance à cause d’une hausse du prix moyen des composants. "Il sera presque impossible pour les fabricants à faibles volumes de faire du profit dans ces conditions sans augmenter les prix de leurs produits" confie-t-elle. 

Sur la même période, la part des mobiles "classiques" va continuer de s’effriter. Ils représenteront 25 % des ventes à la fin de l’année. Une baisse qui pèse sur les chiffres de ventes globales. Le marché devrait se replier de 1.3 % en 2016 à 2 milliards d’unités. En 2020, selon l’estimation de CCS, cette part descendra à 10 %.