François Fillon se félicite d’avoir autorisé Free Mobile et fait gagner de l’argent aux consommateurs

François Fillon se félicite d’avoir autorisé Free Mobile et fait gagner de l’argent aux consommateurs

 
L’arrivée de Free Mobile s’est jouée à peu de chose. En effet, Nicolas Sarkozy y était hostile, car il souhaitait défendre les intérêts de son ami Martin Bouygues. Et c’est François Fillon qui, premier ministre de l’époque, a permis l’arrivée de Free Mobile. Xavier Niel, avait en effet expliqué en 2011 dans le Canard enchaîné, comment ce dernier avait réussi à lancer l’appel d’offre. "Fillon a fait adopter le texte en Conseil des ministres en vitesse pendant que Sarko était sorti répondre à un appel ! Et il a signé le décret en profitant de son malaise vagal".
 
Et cette histoire refait surface à l’occasion des primaires de la droite du centre. François Fillon vient en effet de se féliciter d’avoir permis l’arrivée de Free et d’avoir fait gagner de l’argent aux consommateurs dans un message qu’il a tweeté hier soir.