La licence 3G de Free doit beaucoup au malaise vagal de Sarkozy

Nous vous avons rapporté plusieurs fois combien Nicolas Sarkozy était opposé à l’attribution de la 4ème licence 3G à Free. Le président de la République entendait ainsi défendre les intérêts de son ami Martin Bouygues, farouche opposant à cette licence.
 
Pourtant, Free a fini par obtenir cette licence. Et c’est Xavier Niel, qui expliquait la semaine dernière dans le Canard enchaîné, comment François Fillon a réussi à lancer l’appel d’offre. "Fillon a fait adopter le texte en Conseil des ministres en vitesse pendant que Sarko était sorti répondre à un appel ! Et il a signé le décret en profitant de son malaise vagal", a indiqué le fondateur de Free.