SFR prélève des centaines d’euros à certains de ses abonnés sans apporter d’explications

SFR prélève des centaines d’euros à certains de ses abonnés sans apporter d’explications

SFR semble se faire de l’argent sans en informer ses abonnés. En effet, comme l’a partagé l’un d’eux sur zdnet, des centaines d’euros peuvent être prélevé sans explications. C’est le cas de Pierre Col, qui a été prélevé de plus de 300 euros sans bénéficier d’avertissement. Deux semaines ont passé et aucune explication n’a été apporté. 

Prélevé de 345.63 euros précisément début septembre, Pierre Col dispose de 5 lignes mobiles, une box ADSL et une box fibre, avec un prélèvement distinct pour chaque. Dans le prélèvement inhabituel, rien ne permet de faire le lien avec l’un de ses numéros mobile ou box. De plus, SFR n’a pas jugé bon de prévenir l’abonné, alors que c’est une obligation légale. 

Plusieurs prélèvements erronés ont eu lieu tout l’été

Pierre s’est alors rendu dans une boutique où aucune explication n’a pu lui être apportée. Le salarié lui a par ailleurs fait part que plusieurs prélèvements erronés ont eu lieu tout l’été et il a fait remonter l’information du problème dans un mail. Pierre n’a trouvé que cette solution, ne pouvant joindre son document dans le formulaire de contact pour apporter une preuve et ne pouvant joindre le service client durant ses horaires de disponibilité, moment où le service reste injoignable. 

Deux semaines plus tard, l’abonné est retourné à la boutique, n’ayant eu aucune nouvelle concernant son problème. Le personnel n’avait eu aucun retour également et était surpris que l’abonné n’ait pas eu de contact spécifique avec SFR. Le salarié a donc rédigé une relance par e-mail. 

Une situation où il est possible de se demander si SFR contrôle bien les facturations et les prélèvements, mais aussi où l’on peut s’interroger quant au délai de réponse ou non réponse de la part du service client lorsqu’il est contacté par une boutique. 

Pour Pierre Col, ces problèmes sont certainement dus à une totale désorganisation de SFR, ce qui provoque les erreurs que les clients subissent. Et ce qui fait fuir les abonnés. 

Et finalement, c’est samedi dernier que Pierre a pu voir de l’avancement dans sa situation, après avoir poster des messages sur Twitter :

La situation n’est pas encore réglée. De plus, Pierre a tenu à faire part d’un moyen d’annuler le prélèvement, qui est le système européen SEPA. L’annulation peut se faire en s’adressant à sa banque dans un délai de 8 semaines, dès lors que “le mandat n’indiquait pas le montant, montant qui dépasse celui auquel vous pouviez raisonnablement vous attendre au regard du service souscrit.”