Vivendi et Orange auraient un accord secret

Vivendi et Orange auraient un accord secret

 
Le site de Challenges rapporte en exclusivité qu’il existerait un accord secret entre Vivendi est Orange. Celui-ci viserait à faire entrer Orange à hauteur de 20% au capital de Canal+, ce qui permettrait à Vivendi de trouver un allié de poids. En échange, le groupe de Vincent Bolloré cèderait des actions Télécom Italia (dont il est le premier actionnaire avec 24,9% du capital), ce qui permettrait à Orange d’entrer sur le marché italien. Ce développement à l’international fait partie de la stratégie de Stéphane Richard.
 
Grace à son entrée au capital de Canal+, Orange pourrait ainsi proposer des contenus TV spécialement calibrés pour ses offres internet. Il rejoindrait ainsi la stratégie de Patrick Drahi qui a lancé ses propres chaînes, comme SFR Sport, ou encore Zive, un service de Vidéo à la demande par abonnement. Patrick Drahi s’était d’ailleurs moqué, le 21 juin dernier, de la volonté de son concurrent de se lancer dans les contenus : "Je vous parie que si je produis des séries, dans un an, Orange s’y met aussi." 
 
Si un proche du dossier ne dément pas ces informations, il réfute en tous cas que les deux opérations soit liées. Orange doit en effet la jouer fine puisque l’Etat, qui est actionnaire à hauteur de 23%, aurait son mot à dire si un accord devait être signé avec Vivendi. Et comme on l’a vu lors du mariage raté entre Bouygues Télécom et Orange, il peut y mettre des conditions qui peuvent participer à faire capoter le projet. Et dans le cas de Vivendi, Vincent Bolloré n’est pas vraiment dans les petits papiers de François Hollande, qu’il a récemment qualifié de "catho intégriste" et de "pirate". Mais pour le moment, Bercy ne serait pas encore dans la boucle des négociations.