Google condamné en Russie pour la pré-installation de ses applications sur Android

Google condamné en Russie pour la pré-installation de ses applications sur Android

Google a été condamné en Russie pour la pré-installation de plusieurs de ses applications sur les terminaux Android, comme en fait part Zdnet. Pour l’autorité russe, le FSA, il s’agit de pratiques antitrust, donc d’un abus de position dominante pour le régulateur russe en charge des questions de concurrence. 

Le groupe a donc été condamné à payer une amende de 6.75 millions de dollars et doit cesser d’exiger des constructeurs qu’ils pré-installent ses applications sur Android. Cependant, Google examine pour le moment la décision du FSA et décidera des suites à donner. La société pourrait faire appel de la décision. 

Google est poursuivi pour le même motif en Europe

Un choix qui peut paraître surprenant puisque l’amende est moins élevée que le revenu généré par Google en l’espace d’une heure seulement. Cependant Google est poursuivi pour le même motif en Europe. 

"Nous pensons que par son comportement, Google prive les consommateurs d’un choix plus large d’applications et de services mobiles et que l’entreprise freine l’innovation émanant des autres acteurs, en violation des règles de concurrence de l’UE" considère la Commission.

Au niveau de l’Europe, si Google est reconnu coupable, l’amende pourrait atteindre 10 % de son chiffre d’affaires annuel, qui est supérieur à 70 milliards de dollars.