Le clavier AZERTY va-t-il disparaître ?

Le clavier AZERTY va-t-il disparaître ?

Adopté au temps de la machine à écrire pour éviter que les marteaux ne s’emmêlent, le clavier AZERTY pourrait-il vivre ces derniers instants ? C’est en tout ce qu’annonce bfmtv dans son article, qui informe que le clavier que l’on utilise pour la plupart actuellement ne serait plus adapté à nos usages modernes. 

En effet, en AZERTY, des problèmes ont pu être constatés, que ce soit au niveau de la santé, de l’efficacité ou de la rigueur lexicale. 

Des spécialistes travaillent donc pour trouver une alternative, comme le clavier Bepo (en image ci-dessous), qui s’inspire du clavier Dvorak anglais. Celui-ci suit un algorithme qui prend en compte la composition des mots français et la façon dont ils sont réellement tapés. 

Finalement, notre clavier serait réparti en trois, avec les voyelles d’un côté, les consonnes de l’autre et les espaces, retour et la touche entrée au milieu. 

Même si cette nouvelle organisation demanderait une adaptation, il est constaté que Bepo permettrait :

-  un apprentissage plus rapide pour dactylographier

-  une vitesse de frappe 20 % plus rapide et permettant de faire moins de fautes de frappe

-  de limiter les syndromes métacarpiens, problèmes aux mains, de par son ergonomie

-  pour les entreprises d’avoir plus de productivité et moins d’arrêt de travail.

Mais les habitudes sont au clavier AZERTY. Cependant Microsoft, Apple et les autres fabricants d’ordinateurs ont adapté leurs systèmes d’exploitation pour qu’ils soient compatibles avec toutes sortes de claviers. 

De plus, l’année passée, le ministère de la culture s’est saisi du problème car "il est quasi impossible d’écrire correctement le français en azerty". En effet, les caractères spéciaux demandent de faire des combinaisons de touches pour pouvoir les taper ce qui n’est pas pratique. 

Un groupe de travail, composé des fabricants de claviers, de l’opérateur Orange, des représentants de Bepo, des délégations étrangères, des universités qui étudient les syndromes métacarpiens et la frappologie …, a donc été formé pour formuler des recommandations d’ici début 2017.

Cependant pas d’inquiétude. Le groupe va formuler des propositions pour adapter le clavier AZERTY et vous ne serez pas obligé d’adopter les nouvelles normes. Mais si vous décidez de suivre ces normes, cette nouvelle disposition des touches pourra s’insérer dans le clavier physique que vous possédez actuellement.