SFR a encore perdu beaucoup d’abonnés au 2ème trimestre, mais les augmentations de tarifs permettent une amélioration des revenus

SFR a encore perdu beaucoup d’abonnés au 2ème trimestre, mais les augmentations de tarifs permettent une amélioration des revenus

 
SFR vient de publier ses chiffres pour le 2ème trimestre 2016. Et encore une fois, l’opérateur annonce une grosse perte d’abonnés, même si elle est un peu moindre que le trimestre précédent.
 
Sur le fixe, SFR a perdu 58 000 abonnés au total. Les offres groupées avec des contenus et les augmentations de tarifs ont cependant contribué à augmenter l’ARPU fixe par rapport au trimestre précédent et à la même période en 2015 (l’ARPU combiné fibre/DSL passe de 35,3 euros au T2 2015 et 33,9 euros au T1 2016 à 35,6 euros au T2 2016).
 
Concernant le mobile (grand public), SFR a perdu 288 000 clients au total. Toutefois, comme sur le fixe, les offres groupées avec des contenus et les augmentations de prix ont permis une stabilisation de l’ARPU mobile (par exemple, l’ARPU grand public post-payé remonte à 25,0 euros au T2 2016, contre 24,6 euros au T1 2016).
 

Un chiffre d’affaires en hausse sur le trimestre et une dette en augmentation
 
En un trimestre, le chiffre d’affaires total du groupe a augmenté de 150 millions d’euros, mais le résultat net affiche une baisse de 43 millions d’euros
 
La dette nette de SFR Group s’élève à 15,121 milliards d’euros à la fin du T2 2016, soit une augmentation de 673 millions d’euros par rapport au T1 2016 reflétant l’acquisition de la participation dans NextRadioTV et Altice Media Group France, ainsi que les coûts exceptionnels de l’opération de refinancement du mois d’avril. Le ratio de dette nette / EBITDA retraité s’élève à 4.0x fin juin 2016.