La 4G au Stade de France : Free Mobile affiche des surperformances en débit montants

La 4G au Stade de France : Free Mobile affiche des surperformances en débit montants

Pour la compétition de l’Euro 2016, les 4 opérateurs s’étaient allier pour avoir des débits et de la connectivité dans l’enceinte des stades. La qualité de service est-elle au rendez vous ? Le site Zdnet s’est penché sur la question en testant les réseaux au Stade de France.

Les habitués du Stade de France le savent : difficile en temps normal d’accrocher la 3G ou 4G lors des matchs. Mais les opérateurs nous promettaient de pouvoir regarder dorénavant les ralentis depuis les tribunes et les smartphones. Pour faire les mesures, Zdnet a pris 4 Samsung Galaxy S6 dispossant de la 4G+, un pour chacun des opérateurs. Le mesures ont été faites lors d’un match de poule le 22 juin (Islande – Autriche) du début du match (18h) jusqu’à 20h au coup de sifflet avec 4G Monitor.

Les tests ont été fait en boucles, comme un téléchargement de fichier, un chargement de fichier, une visualisation de vidéo sur Youtube en HD, une navigation web dur une douzaine de pages, un envoi de SMS et une communication voix de 2 minutes.

Les meilleurs résultats ont été observés sur Free et Orange, avec des débits descendants stables et forts. Le site internet note une surperformance en débits montants de Free grâce à une accroche en 4G+, très peu observés chez Orange. "Free a visiblement mis le paquet autour du stade, exploite la 4G+ et semble utiliser à 100% son réseau propre (pas d’itinérance avec Orange)" note Znet. Les 4 opérateurs permettent de regarder une vidéo HD sur Youtube. Côté SMS, 2 ont échoué durant le match et pour les appel voix, des coupures d’appels ont eu lieu pour Free et Bouygues Télécom.